Rechercher

Action et intérêt de la réflexologie sur le relâchement des tensions musculaires.


La pratique de la réflexologie plantaire est très efficace sur le relâchement des tensions musculaires. Elle permet également une atténuation de nombreux troubles liés à ces mêmes tensions.

Cet article a pour but d’expliquer le rôle de la réflexologie dans la diminution des tensions musculaires et de montrer l’intérêt que cela peut avoir sur l’ensemble de l’organisme.


Causes et conséquences des tensions musculaires sur l’organisme


Une tension musculaire correspond à la contraction d’un muscle alors que celui-ci devrait se trouver au repos. Différentes causes peuvent en être à l’origine :

  • Le stress chronique est l’une des causes les plus répandues. En effet en situation de stress le corps réagit en augmentant le tonus musculaire et bien que cette réaction d’adaptabilité soit physiologiquement « normale », elle provoque à terme des contractures et douleurs musculaires.

  • Une mauvaise posture de travail (ou même au repos) peut provoquer des contractures musculaires liées à une réaction de compensation de l’organisme.

  • Les mouvements répétitifs, même de faibles intensités sont souvent la cause de tensions localisées.

  • Blessure et douleur chronique

  • Surcharge pondérale, sédentarité, âge

  • Certaines pathologies provoquent également des contractions musculaires.


Ces contractions provoquent des douleurs localisées, qui elles-mêmes vont provoquer, par un mécanisme de compensation des tensions secondaires, à un autre endroit de l’organisme. Une tension musculaire peut ainsi être la cause, mais aussi la conséquence d’une douleur.

L’exemple le plus connu est celui d’une douleur au bas du dos qui va provoquer un « changement de position » qui sera lui-même la cause de douleurs secondaires au niveau du cou.


En plus de cela, une contracture musculaire peut exercer une « pression » sur les nerfs et provoquer d’autres symptômes tels que des picotements, migraine, vertiges, douleurs et autres symptômes fonctionnels. Ces symptômes sont le plus souvent ceux qui engendrent le plus d’inconvénients, et qui sont décrits comme le trouble principal par les personnes.


Les tensions musculaires sont le plus souvent chroniques et finissent par faire partie du quotidien. Leurs causes sont rarement identifiées bien qu’elles soient le plus souvent liées à nos habitudes de vie. Par contre, ce sont leurs conséquences qui posent le plus de problèmes.


Note importante : Les différentes pathologies provoquant des tensions musculaires nécessitent un diagnostic et des traitements médicaux. De plus, les différents troubles décrits par les personnes peuvent avoir des causes qui n’ont aucun rapport avec des tensions musculaires. Comme toujours en réflexologie, il faut s’assurer que les personnes aient toujours un avis et un suivit médical en rapport avec les troubles et symptômes ressentis.


Mécanisme d’action et importance de la réflexologie plantaire


En réflexologie plantaire, il est très intéressant, surtout lors des premières séances, d’atténuer les différentes tensions musculaires.

Ces tensions sont souvent anciennes et la localisation de la zone réflexe sur le pied, bien qu’elle ne soit pas toujours douloureuse, se détecte assez facilement par un changement de la texture cutanée. Comme toujours en réflexologie une action plus globale sur le système nerveux et hormonal complète cette action.


L’effet bénéfique sur la personne se ressent généralement dès la fin de la séance, avec plus de souplesse et de relâchement. Une fatigue importante suit souvent cette première séance avec parfois une possible augmentation transitoire des troubles.

L’entretien qui précède la séance est primordial, car il peut permettre de déceler les causes de ces contractures musculaires. Bien que le stress quotidien lié à notre vie moderne soit une des causes les plus fréquentes, un simple geste anodin ne nécessitant pas d’effort particulier peut engendrer des tensions importantes s’il est fait de manière répétitive.


La « normalisation » des zones réflexes sur le pied que l’on observe d’une séance à l’autre est à mettre en relation avec une diminution des tensions musculaires du corps.

Il est très fréquent d’obtenir rapidement une amélioration des troubles qui ont amené la personne à venir faire des séances de réflexologie, en travaillant uniquement sur le relâchement des tensions musculaires.


Quand les causes sont liées au mode de vie (posture inadaptée, sédentarité…), il faut changer ses habitudes si l’on veut espérer une amélioration des tensions et troubles liés dans la durée. D’où l’importance d’un entretien approfondi lors de la séance.


Quand la cause est liée au stress, d’autres pratiques de réflexologie plantaire permettent d’agir sur l’état émotionnel de la personne. Au bout de deux ou trois séances, il est très souvent décrit « une prise de recul » plus importante sur les événements du quotidien. Même si cet article n’est pas sur les troubles liés au stress, c’est important de le signaler.


Conclusion


Bien que le relâchement des tensions musculaires ne soit pas le seul effet bénéfique de la réflexologie plantaire, son rôle est d’une importance capitale. Il provoque une détente profonde et permet une action efficace sur de nombreux troubles de l’organisme.


La réflexologie ne se substitue pas à la médecine conventionnelle.

Le réflexologue ne peut pas faire un diagnostic, modifier un traitement ou participer à une décision thérapeutique.

Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996.)

1,651 vues

© Carol Letanneur

  • Facebook Social Icon
logo-chrysalides.png
Capture d’écran 2019-04-15 à 09.38.00_mo
ART-REFLEX-LOGO.png
logo de l'institut international de réflexologie. Méthode originale Ingham.
LOGO-SPR-2018-BD.jpg